Uncategorized

Voici les sorties mangas du mois à ne pas louper !

Voici les sorties mangas du mois à ne pas louper !

20 fire force le 01/10/21

Tome 11 Jujutsu kaisen le 07/10/21

Tome 12 Vigilant: my hero academia illegals le 07/10/21

Tome 34 (le dernier) l’attaque des titans le 13/10/21

N’oublions pas les friands de romans avec une petite sélection de sortie :

The gilded wolves le 06/10/21

Résumé :

Paris, 1889 : Le monde est à l’aube de l’industrie et du pouvoir, et l’Exposition Universelle a insufflé une nouvelle vie dans les rues pleines d’anciens secrets. Dans cette ville, personne ne garde un œil sur les secrets mieux que Séverin Montagnet-Alarie, chasseur de trésors et riche hôtelier. Mais lorsque la société toute-puissante, l’Ordre de Babel, lui demande de l’aide, Séverin se voit offrir un trésor qu’il n’aurait jamais imaginé : son véritable héritage. Pour trouver l’artefact ancien recherché par l’Ordre, Séverin aura besoin de l’aide d’un groupe d’experts : Un ingénieur avec une dette à payer. Un historien qui ne peut pas encore rentrer chez lui. Une danseuse au passé sinistre. Et un frère de tout sauf de sang, qui s’en soucie peut-être trop. Ensemble, ils devront utiliser leur intelligence et leurs connaissances pour chasser l’artefact à travers le cœur sombre et scintillant de Paris. Ce qu’ils trouvent peut changer le monde, mais seulement s’ils peuvent rester en vie.

 

L’arpenteuse de rêve le 13/10/21

Résumé :

Myri est une Arpenteuse, elle a le pouvoir de s’immiscer dans les rêves des autres. Ce pouvoir est aussi une malédiction qui a causé la mort de sa jeune sœur, quelques années auparavant. Depuis, Myri se tient à l’écart des rêves grâce à la nerfolia, une plante interdite. Mais dans le royaume de Claren, quand on est une habitante de la ville basse, on n’échappe pas facilement à son destin. Une pollution inquiétante se répand autour des ateliers, le long du fleuve. Elle coïncide avec l’apparition d’étranges fantômes qui s’introduisent dans les rêves et les transforment en cauchemars. Alors, quand le petit Miracle est à son tour frappé par le Mal des fantômes, Myri n’a pas d’autre choix que de redevenir une Arpenteuse.

 

From blood and ash le 28/10/21

Résumé:

Une jeune fille…

Choisie depuis sa naissance pour inaugurer une nouvelle ère, la vie de Poppy n’a jamais été la sienne. La vie de la jeune fille est solitaire. Ne jamais être touchée. Ne jamais être regardée. Ne jamais parler. Ne jamais éprouver de plaisir. En attendant le jour de son Ascension, elle préférerait être avec les gardes, combattant le mal qui a pris sa famille, plutôt que de se préparer à être jugée digne par les dieux. Mais le choix n’a jamais été le sien.

Un devoir…

L’avenir du royaume tout entier repose sur les épaules de Poppy, ce qu’elle n’est même pas tout à fait sûre de vouloir pour elle-même. Parce qu’une jeune fille a un cœur. Et une âme. Et du désir. Et quand Hawke, un garde honorable aux yeux d’or qui doit assurer son Ascension, entre dans sa vie, le destin et le devoir se mêlent de désir. Il excite sa colère, lui fait remettre en question tout ce en quoi elle croit et la tente avec l’interdit.

Un royaume…

Abandonné par les dieux et craint par les mortels, un royaume déchu se lève une fois de plus, déterminé à reprendre ce qu’ils croient être à eux par la violence et la vengeance. Et à mesure que leur ombre se rapproche, la frontière entre ce qui est interdit et ce qui est juste devient floue. Poppy est non seulement sur le point de perdre son cœur et d’être jugée indigne par les dieux, mais aussi sa vie lorsque chaque fil imbibé de sang qui maintient son monde ensemble commence à se défaire.

 

Et pour finir je souhaite vous présenter mes deux lectures favorites du moment ?

A la croisée des mondes, la boussole d’or:

Résumé :

La jeune Lyra vit dans un monde parallèle au nôtre. Élevée dans un prestigieux collège d’Oxford, elle semble investie d’une mystérieuse mission. Un voyage périlleux vers les terres glacées du Nord la conduira aux frontières d’un autre monde, où elle retrouvera Will, qui recherche son père disparu. Réunis dans une quête exaltante, les deux enfants vont affronter des épreuves terrifiantes et des contrées hostiles, peuplées de dæmons, d’ours en armure et de sorcières passionnées.

Avis : Sa taille est à la mesure de sa qualité. On met un peu de temps à accrocher, mais les enjeux de l’histoire grandissent au fur et à mesure. Le dernier tome, Le Miroir d’Ambre, fait un gros parallèle avec le Péché Originel, les Anges, l’Autorité Divine, la Conscience et tout ce qui vas avec . Je vous conseille de lire les livres et après de voir le film ( il n’y a que le tome 1 adapté ) . La trilogie est terminée et personnellement j’ai dévoré les livres ^_^.

 

Le passeur :

Résumé :

Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas, la désobéissance et la révolte n’existent pas. L’harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des sages. Les personnes trop pigées, ainsi que les nouveau-nés inaptes sont ” élargis”. personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c’est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait continent était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux. quand l’oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jouas aura douze ans. Au cours d’une grande cérémonie, il se verra attribuer, connue tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend. Un destin qui peut le détruire.

Avis : C’est vraiment un très chouette livre. Certes un peu caricatural, avec un message du type “assumez votre différence dans ce monde gris pourri par des sales fascistes”, mais je ne connais pas un gamin qui ne l’ait pas lu d’une traite et qui n’en garde pas un souvenir particulier. Je me rappelle encore du passage où il s’aperçoit que la pomme a une qualité étrange, qu’il ne connaissait pas encore, et où le Passeur lui explique qu’il s’agit de la couleur. Ca m’avait marqué, et quand j’y repense, il y a là-dessous une réflexion sur la perception des choses qui n’est pas complètement dénuée de sens bien que simpliste, ne serait-ce que dans la mesure où elle est mise en avant ! Mais c’est surtout terriblement bien ficelé, les péripéties sont épatantes, et la tension ne se rompt qu’à l’extrême fin du roman.